Barack Obama annonce l’envoi de 30.000 soldats en Afghanistan

0
15

Comme prévu, le président américain a annoncé un renfort conséquent pour combattre le terrorisme et les talibans. Il a assuré cependant que les troupes commenceraient à se retirer à partir de juillet 2011.
Sur le même sujet

* La France n’enverra pas, pour l’instant, de renforts en Afghanistan

“L’Afghanistan n’est pas perdu” mais la menace d’Al-Qaïda persiste : Barack Obama a développé cet argumentaire mardi soir lors d’un discours devant les élèves de l’école militaire de West Point. Comme attendu, et malgré les réticences de ses concitoyens, le président américain a annoncé l’envoi de 30.000 soldats supplémentaires en Afghanistan dans les mois qui viennent.

“Je ne prends pas cette décision à la légère”, a indiqué Barack Obama dans un discours de plus de 30 minutes, parfois professoral, souvent grave, en rendant hommage au sacrifice des militaires et de leurs familles. Il a aussi concédé que cet envoi allait alourdir de 30 milliards de dollars la facture pour les contribuables de cette guerre qui a débuté il y a huit ans, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001.

Mais il a écarté toute comparaison avec la guerre du Vietnam : “Si je ne pensais pas que la sécurité des Etats-Unis et de celle des Américains était en jeu en Afghanistan, demain je donnerais avec joie l’ordre à tous les soldats jusqu’au dernier de rentrer”, a insisté le président américain. Il a au passage assuré que le retrait des troupes débuterait d’ici 18 mois, soit à partir de juillet 2011, c’est-à-dire bien avant la fin de son mandat présidentiel.

Avec ces 30.000 soldats supplémentaires, le contingent américain devrait atteindre environ 100.000 hommes et femmes, presque autant qu’en Irak. Il aura quasiment triplé sous Barack Obama puisqu’ils étaient environ 35.000 quand il a pris ses fonctions. Le président américain avait pris l’engagement de se recentrer sur l’Afghanistan, une “guerre nécessaire”, au détriment de l’Irak. Barack Obama a d’ailleurs précisé que les troupes américaines auraient achevé leur retrait d’Irak à la fin de l’année 2011. Quelques heures après ce discours, l’Otan a annoncé l’envoi de 3.500 hommes supplémentaires. (Source Europe 1)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here