Bahreïn: acquittement de deux policiers jugés pour torture

0
18

Un tribunal de Manama a acquitté lundi deux officiers de police, dont une femme, poursuivis pour torture sur des médecins lors du soulèvement contre le régime en 2011, a indiqué une source judiciaire.Les deux officiers ont nié les charges retenues contre eux par le parquet qui les avait accusés d’avoir usé en mars 2011 “de torture ou de menace de torture” sur six médecins durant leur détention pour soutien au soulèvement, a ajouté cette source.
Un représentant du parquet, Nawaf Hamzeh, a annoncé dans un communiqué qu’il pourrait faire appel du jugement, après un examen du dossier.

Plusieurs policiers ont été jugés ou sont poursuivis en justice pour torture ou mauvais traitements pratiqués durant la répression des manifestations contre la dynastie sunnite de Bahreïn. Certains ont été acquittés ou ont obtenu une réduction de peine.
Selon une commission indépendante chargée d’enquêter sur les violences ayant accompagné les protestations de chiites à Bahreïn en 2011 et 2012, les forces de l’ordre ont fait un “usage excessif de la violence” lors des opérations de maintien de la paix.
Bahreïn est secoué depuis 2011 par un mouvement de contestation, animé par des chiites qui réclament une monarchie constitutionnelle dans ce petit royaume du Golfe à majorité chiite dirigé par une dynastie sunnite.
Selon la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), 80 personnes ont trouvé la mort depuis le début de la révolte.

01-07-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here