Au moins 15 morts dans de nouvelles violences en Irak

0
9

Au moins 15 personnes ont été tuées mercredi dans de nouvelles violences en Irak, dont sept policiers dans un attentat suicide au nord de Bagdad, selon des responsables médicaux et des services de sécurité.
Un kamikaze conduisant un camion transportant du pétrole s’est fait exploser contre le poste de police de Moqdadiyah, dans la province de Diyala, au nord-est de la capitale. Sept policiers ont été tués et 11 autres blessés dans l’attentat qui a provoqué d’importants dégâts.
Trois autres policiers ont perdu la vie dans des attaques ciblant, là encore, les forces de l’ordre.

Dans la province de Salaheddine, au nord de Bagdad, une bombe placée en bord de route et ciblant une patrouille a tué un policier et en a blessé deux autres. Un autre policier a été abattu dans une attaque à l’arme à feu dans le nord de la province.

A Bagdad, un policier a été abattu alors qu’il patrouillait dans le quartier populaire chiite de Sadr City.
Toujours dans la capitale, trois personnes, dont un milicien anti-Qaïda, ont été tuées par l’explosion de deux bombes placées en bord de route. Et à Mossoul, dans le nord du pays, deux civils ont trouvé la mort dans deux attaques séparées.

Plus de 5.500 personnes ont péri depuis le début de l’année en Irak dont 964 en octobre, le mois le plus meurtrier depuis avril 2008, selon des chiffres officiels.
Alors que le pays a renoué avec les niveaux de violences de 2008, le Premier ministre Nouri al-Maliki a demandé la semaine dernière à Washington une plus grande coopération dans la lutte contre l’insurrection.
Les mesures de sécurité renforcées et les opérations militaires lancées ces derniers mois n’ont pas réussi à endiguer les attaques.

06-11-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here