Attentat contre Israël à New Delhi: Interpol demande l’arrestation de quatre suspects

0
7

Interpol a annoncé jeudi l’émission de « notices
rouges » visant quatre Iraniens soupçonnés d’avoir participé, le 13 février
dernier, à un attentat à la voiture piégée près de l’ambassade d’Israël à New
Delhi, qui avait grièvement blessé une diplomate israélienne.Par cette procédure, à la demande des autorités indiennes, l‘organisation
policière internationale sollicite auprès de ses 190 pays membres

l’arrestation de Mohammadreza Abolghashemi, Houshang Afshar Irani, Seyed Ali
Mahdiansadr et Masoud Sedaghatzadeh, dont les photos figurent sur le site
d’Interpol.

L’attentat, commis dans un quartier très sécurisé à faible distance de
l’ambassade israélienne, « avait grièvement blessé à la jambe une diplomate de
42 ans, blessant également son chauffeur et deux passants », rappelle Interpol
dans un communiqué.

Selon le secrétaire général de l’organisation policière, Ronald K. Noble,
ces notices rouges vont « rendre extrêmement difficiles » d’éventuels
déplacements à l’étranger pour les suspects, au cas où ils souhaiteraient
« échapper à leur arrestation ».

Mi-mars, la police indienne avait identifié trois suspects iraniens dans le
cadre de cette enquête
et demandé à un tribunal d’émettre des mandats d’arrêt
à leur encontre, prévoyant de transmettre leurs noms au gouvernement iranien.

Entrés en Inde avec des visas de touristes, ces trois hommes avaient quitté le
pays au lendemain de l’explosion.

LYON, 22 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here