Attaque d’une base militaire en Israël: 6 nouveaux juifs arrêtés.

0
10

La police israélienne a arrêté six nouveaux jeunes juifs soupçonnés d’avoir attaqué à la mi-décembre une base de l’armée en Cisjordanie, a indiqué jeudi une porte-parole. « Les forces spéciales de la police ont arrêté dans la nuit six nouveaux individus soupçonnés d’avoir organisé et pris part au saccage de la base d’Ephraïm » dans le nord de la Cisjordanie, a déclaré à l’AFP Louba Samri.

Cinq d’entre eux résident en Cisjordanie et un à Jérusalem, a-t-elle dit, précisant que l’un des suspects était mineur. La police est en train de les interroger et ils seront conduits plus tard dans la journée devant la cour de Jérusalem pour une audience visant à décider d’une éventuelle mise en détention provisoire, selon elle.

Mme Samri avait déjà fait état mercredi de l’arrestation de six personnes dans le cadre de cette affaire. « L’un d’eux, habitant de l’implantation de Karnei Shomron, a été appréhendé lors des faits et inculpé » pour s’être infiltré dans cette base et l’avoir attaquée, avait-elle dit, en précisant qu’il attendait son jugement. Les cinq autres suspects ont été interpellés au cours des trois derniers jours, avait ajouté la porte-parole. L’un d’eux réside également à Karnei Shomron, et les quatre autres –dont un mineur– habitent à Jérusalem. Tous sont soupçonnés d’avoir participé dans la nuit du 12 au 13 décembre à une attaque durant laquelle une cinquantaine de juifs s’étaient introduits dans la base d’Ephraïm, endommageant des véhicules et incendiant des pneus.

Selon la presse, la plupart de ces ultras appartiennent à une frange radicale de la mouvance nationale religieuse israélienne. Ils avaient revendiqué l’opération au nom de la politique dite du « prix à payer », qui consiste à se venger sur des villageois palestiniens, des lieux de culte musulmans ou des soldats des mesures gouvernementales qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts.

Les dirigeants israéliens se sont engagés à réprimer sévèrement ces agressions et exactions, qui ont jusqu’ici bénéficié d’une relative impunité.

JERUSALEM, 29 déc 2011 (AFP)

1 COMMENT

  1. ouah! je croyais qu’Astérix trouvait les romains « fous et 50 israeliens attaquent une base etc….!!!!!!!!!!!!

    pas possible. Est on sûr qu’aucune soucoupe ( avec les envahisseurs) n’est débarquée ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here