Après Google Glass…Jew Glass

0
13

Google Glass: Jew Glass ou la navigation casher

Les Google Glass ne sont pas encore sorties qu’une entreprise américaine a déjà développé une application spécialement destinée aux juifs : JewGlass.Elles ne sont pas encore commercialisées – c’est prévu pour 2014 -, mais les juifs pratiquants qui ont testé les Google Glass disposent d’ores et déjà d’une application spécifique : JewGlass. Elle a vu le jour dans les labos de RustyBrick. Cette start-up, créée en 1994 et basée dans les environs de New York, n’en est pas à son premier développement high-tech casher. Ces dernières années, la compagnie a mis au point une trentaine d’applications pour smartphone et tablette, toutes liées au judaïsme. Livre de prières, Haggadah de Pâque, Shema App qui aide les enfants dans leurs prières du soir et Mikvah App pour tout savoir sur les bains rituels et les lois de pureté pour la femme. La religion juive à portée de smartphone !


Photo d’illustration. © MENAHEM KAHANA / AFP

Pourtant, avec la dernière-née de RustyBrick, on est ailleurs. En plein dans la dernière révolution technologique conçue par Google : les lunettes à réalité augmentée, c’est-à-dire munies d’un petit écran transparent au coin de l’oeil droit que l’on commande à la voix et/ou au doigt pour surfer sur le Web. Une nouvelle caractéristique a guidé les concepteurs de JewGlass. C’est en effet le contexte qui détermine les notifications de l’application. Grâce au GPS, les lunettes enregistrent l’endroit où se trouve l’utilisateur et, automatiquement, lui projettent les informations utiles.

Surtout religieuses.

1 500 dollars pièce

Dans une synagogue, plus besoin de livre de prières : il défile sur l’écran des Google Glass, en indiquant aussi où en est l’office et quelle est la prière du moment. Même chose pour chercher un restaurant casher proche. Plus besoin non plus d’être sur la Toile pour consulter en ligne les heures de début et de fin du shabbat ou la portion de la Torah à l’honneur cette semaine. Plus de problème non plus quand en Israël le panneau indicateur est seulement en hébreu. La traduction dans la langue de l’utilisateur est immédiate.

Car, comme le souligne Barry Schwartz, le P-DG de RustyBrick, il s’agit d’aider les juifs à pratiquer plus efficacement les préceptes de la religion. « Ce n’est absolument pas un moyen pour rendre les gens plus proches de leur judaïsme. Pour cela, il existe aujourd’hui toutes sortes d’applications, dont celles que nous avons nous-mêmes développées. »

Reste la question qui ne manquera pas de faire débat dans le monde juif : que vont en penser les rabbins ?

Vont-ils donner à JewGlass son certificat de cacherout ? Y compris le shabbat et les jours de fête ? Sans oublier l’aspect financier : réservées pour le moment aux Américains, en raison des réglementations liées à l’exportation de produits pouvant avoir un usage militaire, les Google Glass ont été proposées en prévente à 1 500 dollars pièce. Même pour les plus assidus, cela fait cher !

Danièle Kriegel (Jérusalem)/ Le point Article original

TAGS : Google Glass Jew Glass Glatt Kosher Afflelou Optique

High Tech Mikvah App

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here