Antisémitisme: les Juifs français parmi les plus inquiets d’Europe

0
14

EXCLUSIF – En France, plus qu’ailleurs, les Juifs ont peur. Et désormais, c’est l’Europe qui l’affirme. En effet, une étude inédite de l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA), qui va faire du bruit, indique que dans l’Hexagone, les Juifs sont pessimistes sur leur avenir. En cause: l’islam radical.

Téléchargez l’enquête : http://fra.europa.eu/sites/default/files/fra-2013-factsheet-jewish-people-experiences-discrimination-and-hate-crime-eu_fr.pdf Article original

Antisémitisme: les Juifs français parmi les plus inquiets d’Europe

“À Paris, les parents disent à leurs enfants de ne pas mettre de kippa dans le métro ou sur les Champs-Élysées” souligne Roger Cukierman, président du Conseil représentatif des Institutions juives de France (CRIF).FRED DUFOUR / AFP

85% des Juifs français estiment que l’antisémitisme est un problème dans leur pays, contre 66% au niveau européen. Ils sont 88% à en dénoncer la hausse depuis 5 ans, contre 76% sur le reste du continent. Et 46% d’entre eux pensent même à émigrer, parce qu’ils ne se sentent plus en sécurité chez eux, contre 29% ailleurs.

Dans sa première étude comparative du genre, consultée en exclusivité par L’Express avant sa sortie, l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA), basée à Vienne, en Autriche, révèle une peur de l’antisémitisme en hausse dans toute l’Europe. Mais ce sont bien les Juifs de France qui semblent les plus inquiets pour leur avenir, la tuerie de Toulouse ayant renforcé leur sentiment d’insécurité.

“On nous demande de nous disperser rapidement à la sortie de la synagogue, répond, par exemple, une Française interrogée. D’ailleurs, on doit se protéger avec des forces spéciales de sécurité, or il me semble que ce n’est pas quelque chose qui est nécessaire à la sortie des églises, des temples ou des mosquées.”

La FRA a enquêté en ligne, en septembre et octobre 2012, interrogeant près de 6.000 Juifs dans huit pays, représentant environ 90% de la population juive de l’Union européenne. 1.192 Français ont répondu à ses questions. Elle va présenter ses résultats, qu’elle juge très inquiétants, aujourd’hui à Vienne, à la veille des 75 ans de la “nuit de cristal”, organisée par les nazis contre les Juifs.

“Ce rapport ne fait que confirmer ce que je ressens depuis quelques années, commente, accablé, Roger Cukierman, président du Conseil représentatif des Institutions juives de France (CRIF) et vice-président du Congrès juif mondial. Les Juifs se promènent à Londres ou à Berlin sans soucis, mais à Paris, les parents disent à leurs enfants de ne pas mettre de kippa dans le métro ou sur les Champs-Élysées.”

Dans l’Hexagone, selon les personnes interrogées, les commentaires les plus fréquents effectués sur des Juifs par des non juifs sont : “Israël se comporte comme les nazis envers les Palestiniens” et “les Juifs ont trop de pouvoir en France (économie, médias, politique)”.

Pour éviter d’être confrontés aux préjugés, 74% d’entre eux disent renoncer parfois à porter des signes distinctifs, tels que la kippa (contre 68% dans le reste de l’Europe). Plus grave, ils sont 10% à affirmer avoir déjà subi des violences physiques ou des menaces de violence (7% ailleurs). Les trois quarts des Juifs français estiment que le conflit israélo-arabe a un impact négatif sur leur vie quotidienne (contre 40% en Europe).

L’antisémite n°1: l’islamiste radical

Quand on leur demande qui est responsable de cette montée de l’antisémitisme, les Juifs de France pointent d’abord les extrémistes musulmans (73%) et les militants d’extrême-gauche (67%), bien avant ceux d’extrême-droite (27%), un phénomène qui s’est inversé au fil des années. A titre de comparaison, “seuls” 56% des Juifs britanniques ou 48% des Juifs allemands se sentent menacés par les islamistes, alors que ces pays ont également une forte communauté musulmane.

De quoi faire réagir, car la FRA estime que ce nouveau sentiment d’insécurité des Juifs de France est tout sauf irrationnel : le nombre d’actes antisémites enregistré en France a presque doublé entre 2011 et 2012, principalement en réaction à l’assassinat de quatre personnes, à la sortie d’une école juive de Toulouse, en mars 2012, par l’islamiste Mohamed Merah.

Elle cite d’ailleurs un récent rapport de la LICRA : “loin de causer un électrochoc dans la société, pouvait-on y lire, ces meurtres, au contraire, ont été suivis de nombreux incidents ciblant les membres de la communauté juive et causés principalement par des “jeunes”, pour qui l’assassin était devenu un héros“.

Le CRIF, qui aspire à une formation des imams en France, a l’impression d’une multiplication des dangers potentiels, d’un antisémitisme plus diffus, qui faire ressentir aux Juifs qu’ils ne sont plus les bienvenus en Europe.

Il dénonce, en vrac, la progression du FN, le discours antisioniste, “nouvel habit de l’extrême-gauche, plus élégant, sans doute que l’antisémitisme”, selon Roger Cukierman, l’appel au boycott des produits israéliens ou encore les investissements massifs du Qatar, un pays qui soutient les Frères musulmans, dans l’économie française.

Droitisation des Juifs de France

Du coup, on se pose la question : et si, en réaction, les Juifs de France, à l’image du reste de la société, se droitisaient eux aussi ? “Oui, sans doute, répond Roger Cuikerman, prudent. Mais j’ai rétabli le dialogue avec les communistes et les Verts et je récuse l’idée que les Juifs pourraient voter pour le Front National, qui veut faire croire aux Juifs qu’il les protège contre les jeunes des banlieues. Ceux qui franchiront le pas resteront une toute petite minorité.”

Quoi qu’il en soit, l’agence des droits fondamentaux demande aux Français Juifs victimes d’antisémitisme de signaler systématiquement les incidents, ce qui ne serait toujours pas un réflexe pour les trois quarts d’entre eux.

“Nos résultats démontrent un grave et indéniable sentiment d’insécurité des Juifs de France” conclut Henri Nickels, qui a participé à la réalisation de cette étude, au nom de la FRA. “Maintenant, il est important que votre pays analyse les raisons de ce sentiment et mette en oeuvre des politiques, afin de permettre aux Juifs de vivre pleinement leur identité, comme ils l’entendent, sans crainte et au grand jour.”

Seul point positif relevé par la FRA : la France serait le seul pays d’Europe à avoir demandé des comptes à Twitter, après l’apparition d’un hashtag antisémite, le désormais tristement fameux #unbonjuif

De notre correspondant en Autriche, Blaise Gauquelin, publié le 08/11/2013 à 10:49

lexpress.fr Article original

1 COMMENT

  1. Entres juifs ne vous bouffez pas le nez les uns les autres: Car en faisant cela, vous faites le bonheur des musulmans radicales et de l’intégrisme.

  2. {{Bonjour mariedefrance ,}}

    {{Ici , nous connaissons vos liens d’amitié et de sympathie que vous avez pour Israël et le Peuple Juif et nous l’apprécions énormément . C’est tellement rare .}}

    {{Personnellement non seulement je n’ai aucun différent avec vous mais j’ai toujours apprécié et partagé vos analyses .}}

    {{Et si parfois je me permets de répondre à vos messages , c’est tout simplement pour m’adresser aussi aux nouveaux lecteurs de JForum pour qu’il n’y ait aucune équivoque .}}

    {{Je suis certain que vous m’avez compris .}}

    {{Bonne journée .}}

  3. Les medias sont aussi TRES fautifs en commentant l’actualite a leur guise et en montrant toujours le pire, vous qui connaissez a present Israel, comprenez surement mieux

  4. Marie de France, le francais n’est en lui meme pas antissemite, c’est vrai, mais la France le devient parfois quand elle est envahie, comme ca ete le cas avec les nazis et aujourd’hui avec les arabes, c’est la signification de la plupart des commentaires, personne ne pense du mal des francais.

  5. Je vous remercie pour ce lien et ces témoignages.

    Deux choses :

    * je pense au plus profond de moi que le peuple juif ne se laissera plus jamais faire et n’est pas prêt de partir d’Israël

    * les témoignages vont dans les deux sens et DONC il s’agit bien de rencontrer les valeurs humaines en chacun de nous.

    je connais deux couples mixtes : femmes catho et maris juifs.

    L’un fonctionne très bien dans l’amour et le respect.
    L’autre est au bord de l’explosion, la femme ne supportant plus “le” juif qu’ est son mari.
    “Les” Juifs sont pour elle responsables de tout ! Je ne sais pas ce qu’il lui a fait pour qu’elle mette tout le monde dans le même panier !:-)

    A titre personnel, je me sens plus en sécurité et “dans la vie” là-bas qu’ici.

    J’aurais encore tellement de questions ….. questions inconvenantes sur un tel forum.

    C’est bien dommage mais en France, la démocratie et la liberté d’expression sont en voie de disparition.

    Non, je n’exagère pas !

    Bonne journée.

  6. Bonjour Armand

    Vous m’aviez pourtant bien comprise, j’en suis sûre, quand je parlais de,”” vacances à la plage”” et votre ironie, je l’ai mise de côté d’autant plus que cette critique sur les Juifs d’Occident, je l’ai ramenée avec moi depuis Israël où je me suis -enfin- rendue, cet automne.

    Ce n’est pas moi qui le dit mais un Juif de là-bas.
    Et pas un Juif qui ne s’intéresse à rien mais un Juif qui connait son Histoire.

    Pour vous l’avoir déjà dit, vous savez que je n’aime pas que l’on traite mon pays, la France, d’antisémite même si autour de moi, je lutte contre des “amis” qui le sont !

    Généraliser comme certains le font, ce n’est pas bien.
    C’est comme si j’écrivais que tous les Juifs sont ceci ou cela.

    Ce que dit ce Juif d’Israël en parlant de plage, je crois, c’est qu’il aimerait certainement que les Juifs d’Occident entreprennent, s’intéressent davantage à Israël autrement que par Tel Aviv qui est LA ville où jamais rien ne s’arrête.

    Vous m’avez très bien comprise….

    Rester en vie, je crois que c’est le désir de tout un chacun, Chrétiens en tête désormais !

    Si la Shoah vous donne la première place de l’horreur possible et de la souffrance, elle ne doit pas primer sur l’existant du moment.
    Elle doit être à sa place, la première mais ne doit pas effacer les autres.
    Je me souviens vous avoir demandé si vous lutteriez avec les Chrétiens contre le nouveau fléau et votre réponse avait été très claire.

    Je vous en remercie à nouveau.

    J’aime suffisamment Israël pour me permettre de demander aux Juifs d’être tolérants aussi envers les autres.
    Vous savez, je bataille presque tous les jours pour faire comprendre et aimer ce pays et ce peuple !

    La France que j’aime n’est pas antisémite mais il est vrai, sa politique pro-arabe est souvent détestable.

    Désormais, Elle n’est même plus maître de son destin ! Une supra nation nous impose notre conduite.
    Donnerez-vous votre voix à ce “machin” européen ?

    Nous avons actuellement le pire des “présidents” qu’il est possible d’avoir !

    Il me fait honte.

    HONTE.

    QUI l’a porté au Palais ?

    Je vous le donne en mille !!

  7. {{@mariedefrance}}

    {{Un témoignage parmi tant d’autres .}}

    ” On est tous sur cet immense bateau juif qui tangue parfois, mais on s’accroche. Là-bas, j’aime le quotidien, rythmé par notre calendrier et nos fêtes, simplement sans ce “devoir sacré” qu’on a en France. J’aime savoir que mes filles font des feux de camps le jour de Lagbaomer avec leurs camardes de classe. Quels sont en France les Juifs laïques qui connaissent Lagbaomer?» ”

    {{Guy Sebbag}}

    {{Il n’y a pas que des Juifs qui s’installent en Israël .}}

    {{Ruth Bassan
    Née Renée Monnot}}

    L’histoire de Renée compte parmi les plus originales. Une première jeunesse dans une ferme du Doubs, à Uzelle, enfance rythmée par la visite du dimanche à l’église, mais la fibre républicaine : chez les Monnot, on est fier de s’être battu pour la France. La ruralité est toute la vie, mais dans ces campagnes des années soixante, on sait que là-bas, une autre nation en lutte pour son indépendance a inventé un modèle de ferme agricole unique au monde. Curieuse et intrépide, encouragée par son père, Renée part vivre l’expérience des kibboutzim, et là, se produit le choc qui changera le cours de sa vie. Ivre de cette initiation, elle décide de rester. Rousse comme une shkénaze du shtetl, Renée n’a aucun mal à se fondre dans le pays, que son mariage avec le docteur Micho Bassan, sépharade de Bulgarie, vient confirmer. Sioniste sans judaïsme, Renée Monnot s’est convertie et est devenue Ruth Bassan. À 65 ans, elle vit aujourd’hui à Ashdod, entourée de ses filles et de Gui et Rohi, ses petits-fils, qu’elle a menés jusqu’au gan. Quand elle leur parle en français de «chez nous», elle leur raconte Uzelle et la Franche- Comté, mais quand elle croise un Français, alors «chez nous» devient «Eretz Israël».

    http://israel.over-blog.net/article-16373440.html

  8. {{ {{@ Titou}}

    {{” encore un mensonge pour faire croire que les juifs, nous sommes les mal-aimés. “}} }}

    Titou dis nous où tu vis et tous les Juifs d’Europe viendront s’y installer .

  9. {{@mariedefrance}}

    {{” certains Juifs d’Israël n’aimaient pas les Juifs de l’Occident qu’ils accusent de ne venir en Israël que pour la plage ! “}}

    Si tous les Juifs du monde allaient en vacances en Israël pour profiter de ses plages magnifiques nous en serions tous ravis . Je ne vois pas où est le mal . Mais ce que vous oubliez de dire c’est que sur 550.000 Juifs français il n’en reste que 350.000 et ils n’ont pas tous été à la plage .

    {{” Je trouve que vous avez beaucoup de chances d’avoir DEUX pays.”}}

    Oui Marie de France nous avons ” beaucoup de chance ” non pas parce que nous avons ” deux pays ” mais parce qu’on a survécu .

    Mais si nous avons ” deux pays ” , nous n’avons qu’une vie .

  10. Il serait bon de ne pas généraliser.

    j’ai su -il y a peu- que certains Juifs d’Israël n’aimaient pas les Juifs de l’Occident qu’ils accusent de ne venir
    en Israël que pour la plage !

    une façon de parler.

    Je trouve que vous avez beaucoup de chances d’avoir DEUX pays.

    Moi je n’en ai qu’un.

    Au lieu de montrer l’antisémitisme, les Juifs feraient bien d’aider ceux qui luttent contre l’islamisation de la France et de l’Europe.

    Ils feraient bien, aussi, de ne pas voter à gauche !

  11. Je ne crois pas du tout à cet article : encore un mensonge pour faire croire que les juifs, nous sommes les mal-aimés.
    Bidonnerie totale !!!!

  12. Les annees 30 reviennent a grands pas, il est temps de rentrer a la maison, laissez la France aux arabes que les francais comprennent leur douleur
    VIVE ISRAEL notre vraie patrie!

  13. il y a un seul pays pour les juifs L antisemitisme en France est une horreur mais comme en 33 en Allemagne nazis les juifs les plus riches ou ce qui ont reussi en politique comme Goppe Moscovisci ou Peillon juif parsa mere nee blum ne voient le danger Si mon pere n avait point fuit l allemagne en 38 ou en 39 je ne serais point vivante

  14. {{Qu’on cesse de nous lamenter , aujourd’hui D. merci nous avons un pays . Et ce pays est fort et respecté .}}

    {{Aujourd’hui nous avons la possibilité de partir , c’est une chance inouïe.
    }}

    {{Pensons à tous nos frères qui n’avaient pas cette chance .}}

    {{Quittons cette terre que nous avons tant aimée tant qu’elle s’appelle encore la France .}}

    {{Nous leur laisserons de bons souvenirs dans tous les domaines . En effet , nous l’aurions bien servie en guise de reconnaissance .}}

  15. en France le gouvernement protège les musulmans, alors pourquoi les juifs ne sont pas protégés en France ????, l’islam ce dit une religion de tolérence, alors pourquoi leurs tolérences fait-elle tant de morts,
    tous ceux qui font partit de l’islam radicale, il faut les virer, mais malheureusement hollande les protègent, on demande aux enfant de ne pas mettre la kippa, alors pourquoi on ne demande pas aux musulmans de ne pas se promener avec leurs longues robes blanches
    C’est monsieur hollande qui pousse à l’islam radical, et à l’antissémitisme la preuve c’est qu’il ne fait rien pour protégé les juifs,
    un musulmans aurait été déjà protégé depuis longtemps, mais pas un juif, car le gouvernement actuel est un gouvernement antissémite, il suffit de se souvenir qu’il n’y a pas si longtemps il ( monsieur hollande ) les
    a virer du gouvernement.

  16. la france est un cas particulier.c est ici que l on a entendu mort aux juifs dans les rues c est ici qu un juif a ètè sauvagement torturè et assassinè c est ici que des enfants juifs ont ètè assassines c est ici qu il est dangereux pour un juif …d etre juif tout simplement . et pas de procès pas de grand discour de chef d etat rien…meme le drame de ilan halimi n a pas ètè qualifiè par les tribunaux comme crime antisemite … il est donc naturel que les juifs de france se sentent tres menacès et foutront le camp tot ou tard laissant ce pays se melanger se metisser a la fange…

  17. C’est normal que les juifs pensent à quitter la France. C’est un pays qui s’islamise à vistesse gand V.
    Les juifs ne sont jamais resté dans un pays islamique . 850 000 juifs depuis la seconde guerre mondiale ont quitté les pays arabes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here