Antisémitisme: la cellule de veille sera renforcée

0
14

La cellule de veille de l’antisémitisme, installée au sein du Centre pour l’égalité des chances et de lutte contre le racisme, sera renforcée, ont annoncé jeudi les ministres de l’Intérieur et de la Justice, Joëlle Milquet et Annemie Turtelboom, à l’issue d’une rencontre avec des représentants de la communauté juive.

Cette cellule sera pilotée par des représentants des deux ministres. Sa composition sera revue pour qu’y soient délégués des responsables de la police, de la justice, de la direction du Centre ainsi que des représentants de la communauté juive.

L’objectif de cette cellule est d’assurer l’échange d’informations, le suivi des plaintes, la prévention, la lutte contre la banalisation des faits antisémites, indique le communiqué de Mme Milquet qui insiste également sur la nécessité de la condamnation officielle, juridique, judiciaire mais aussi morale des attitudes antisémites.

Lors de la réunion, quelques sujets ont été abordés, dont l’inclusion dans la formation de base de la police fédérale d’un volet relatif à l’antisémitisme, la désignation de policiers de référence, l’amélioration du traitement des plaintes ou encore l’inclusion des injures racistes dans les incivilités visées par la loi sur les sanction administratives. La fonction de magistrat de référence sera réactivée, après avoir été mise sous le boisseau ces dernières années, a indiqué Mme Turtelboom interrogée par « Joods Actueel ». Ces réunions se dérouleront tous les trois mois.

La ministre libérale flamande a dit espérer que les initiatives annoncées jeudi contribueront à rétablir les bonnes relations entre le Centre et la communauté juive. Au mois d’août, un article du « Zwinkrant » aux propos très douteux sur les personnes juives avait suscité l’indignation. Le Centre avait qualifié le texte d’antisémite mais n’avait pas jugé que cette publication pouvait être poursuivie pour infraction aux lois réprimant le racisme et l’antisémitisme, l’intention caractérisée d’incitation à la haine faisant défaut. Des représentants de la communauté juive et plusieurs personnalités politiques s’étaient indignés de cette attitude.

par: Michaël Bouche 7sur7 Article original« >Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here