Antisémitisme «à la scandinave»

0
25

Ni les juifs ni Israël n’ont plus rien à attendre des pays scandinaves, et ce n’est pas la décision récente de l’Islande de reconnaître l’Etat virtuel de « Palestine » qui modifiera les choses. Deux « faits divers » l’un en Suède l’autre en Norvège indiquent que l’antisémitisme y est florissant.


Un professeur suédois qui enseigne à l’Institut de recherche pour la Paix à Oslo (Norvège) a cru bon d’affirmer dans le journal « Nytt Norsk Tidsskrift » « qu’Israël était derrière le massacre perpétré par Anders Behring Breivik en Norvège au mois de juillet » ! Non seulement il l’affirme mais il croit apporter des « preuves » : « Pour perpétrer un attentat d’une telle envergure, il faut bénéficier d’une aide logistique importante qui ne peut provenir que d’un Etat étranger (cqfd !)» !!

L’éminent professeur affirme également « que les tensions entre la Norvège et Israël dans les mois qui ont précédé le massacre, à cause de la volonté d’Oslo de reconnaître l’Etat palestinien, seraient un élément de plus en faveur de cette thèse ». Troisième preuve plus fumeuse encore : « Le 22 juillet est une date spéciale dans les relations entre les deux pays…puisqu’il s’agit de la date où fut arrêté en 1973 l’un des agents du Mossad qui avaient tué par erreur un serveur marocain à Oslo, pensant qu’il s’agissait d’Ali Hassan Salameh, l’un des terroristes du massacre de Munich ». Et de rajouter de la sauce en rappelant « que le 22 juillet était aussi la date de l’explosion de l’Hôtel King David en 1946 par le résistants de l’Irgoun » !! Depuis l’attentat, Tondar avait à plusieurs reprises évoqué « le lien idéologique entre Breivik et la droite israélienne » !


Par ailleurs et non loin d’ici, l’ambassade de Norvège en Israël accueille une exposition d’un « artiste » norvégien, Håkon Gullvåg, connu pour ses positions et œuvres antisémites et anti-israéliennes. Cet artiste a exposé ses œuvres à Damas il y a une année sous l’égide du ministre norvégien des Affaires étrangères. Le Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg avait recommandé l’œuvre « qui met en évidence les souffrances des enfants palestiniens ».


Les caricatures antisémites dignes du « Stürmer » nazi fleurissent dans les journaux norvégiens et l’intelligentsia comme les médias du pays font preuve d’une hargne hors du commun envers Israël mais aussi envers les juifs.


La ministre norvégienne Rigmor Aasrud (travailliste), qui assistera à l’exposition à Tel-Aviv, a déclaré « qu’il fallait accepter que l’art pouvait aussi être un défi, et que la Norvège pouvait faire passer le message que l’art n’était finalement…que de l’art ». Vraiment, madame la ministre ?? Nous vous rappelons que lorsqu’un petit journal norvégien avait reproduit les caricatures de Mahomet d’un journal danois, les autorités norvégiennes avaient exercé d’énormes pressions sur le rédacteur en chef afin qu’il présente ses excuses au monde musulman, et que le gouvernement avait même dépêché tout spécialement un diplomate de haut rang dans les pays arabes pour s’excuser officiellement « que de telles caricatures offensantes pour l’Islam aient pu être reproduites dans un journal norvégien ».

Shraga Blum

Israël 7.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here