« Amis de la Syrie »: Chypre se plaint de ne pas être invitée par la Turquie

0
6

La ministre des Affaires étrangères de Chypre a estimé jeudi que le refus de la Turquie d’inviter son pays à participer à la réunion des « Amis de la Syrie » ce week-end à Istanbul représentait « un problème majeur pour l’Union européenne ». »Tous les Etats membres de l’Union ont été invités à la réunion d’Istanbul.
Mais pas la République de Chypre.

C’est un problème majeur pour nous.

Et c’est un problème majeur pour l’Union européenne », a déclaré Erato
Kozakou-Marcoullis dans un entretien publié jeudi par le quotidien belge Le
Soir.

« Il n’est pas acceptable qu’un Etat candidat décide qui il veut inviter de
l’Union européenne.

La Turquie n’a pas le droit de traiter l’Union de cette manière! », a-t-elle ajouté.

Selon une source diplomatique européenne, des discussions sont en cours à
ce sujet entre l’UE et la Turquie.

La République de Chypre n’est pas reconnue par Ankara, qui reconnaît en
revanche la République turque de Chypre du nord (RTCN).

Cette question embarrasse fortement l’UE car Chypre doit en occuper la
présidence tournante au second semestre 2012
.

Ankara a menacé de remettre en question ses relations avec les 27 lors de cette période si une solution n’était pas trouvée d’ici là.

En boycottant notamment Chypre.

Mme Kozakou-Marcoullis estime que l’affaire de la réunion des Amis de la
Syrie « concerne l’Union, pas un seul Etat membre ».

« Tout le monde était à Tunis » pour la première réunion des Amis de la Syrie, précise-t-elle.

« Et Chypre est le pays le plus proche de la Syrie et de la région.

Nous sommes à quelque 100 kilomètres de la Syrie et du Liban ».

La réunion d’Istanbul doit réunir dimanche des dirigeants arabes, turcs et
occidentaux pour débattre de la stratégie à suivre en Syrie, où les violences
se poursuivent malgré l’annonce par l’ONU semaine que Damas a accepté un plan de l’émissaire international Kofi Annan préconisant notamment la cessation de toute forme de violence armée.

BRUXELLES, 29 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here