Allocations, gaz, transport : ce qui change au 1er septembre

0
16

Tandis que le RSA et l’allocation adulte handicapé augmentent aujourd’hui, le tarif du gaz baisse légèrement. Sur le front de l’immobilier, les ventes de résidences secondaires et biens locatifs seront moins taxées.A chaque rentrée, la valse des prix et allocations modifie la donne pour le budget des ménages. Cette année, deux minima sociaux sont revus à la hausse à compter de ce dimanche. D’autres modifications , notamment sur les ventes immobilières, entrent en vigueur. Tour d’horizon.

• Hausse de 2% du RSA «socle» – Ce revenu minimum pour personnes sans ressouces passe ainsi à 493 euros par mois pour une personne seule (+10 euros), à 1035 euros pour un couple avec deux enfants (+20 euros) et à 844 euros pour une mère isolée avec un enfant de moins de trois ans (+17 euros).

Deux millions et demi de personnes sont concernées, selon le ministère délégué en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, en comptant les bénéficiaires du RSA «activité» (qui sert de complément à un petit salaire) qui augmente aussi «par effet de levier». Le plan de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, adopté en janvier 2013, prévoit une hausse de 10% sur cinq ans du RSA «socle».

• Hausse de 1,75% de l’allocation adulte handicapé – L’AAH passe à 790,18 euros par mois pour une personne seule sans ressources (+13,60 euros). Cette allocation est perçue par environ un million de personnes ayant un «taux d’incapacité» d’au moins 80%, ou compris entre 50 et 79 % et ayant «une restriction substantielle et durable d’accès à un emploi».

• Légère baisse du tarif du gaz – Le tarif réglementé de GDF Suez va baisser en moyenne de 0,18% à compter d’aujourd’hui, poursuivant la tendance au repli observée depuis le début de l’année. «L’évolution des coûts d’approvisionnement de GDF Suez (…) correspond bien à une baisse de 0,01 centime d’euro par kilowattheure» a indiqué la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Dans le détail, 1,3 million de ménages français n’utilisent le gaz que pour la cuisson et 1,1 million s’en servent pour la cuisson et l’eau chaude. Le recul pour leur facture est d’environ 0,1%, selon la CRE. Pour la principale catégorie de clients qui s’en sert également pour le chauffage (6 millions), le recul est de 0,2%.

• Les ventes immobilières moins taxées – Les particuliers qui vendent une résidence secondaire ou un appartement qu’ils avaient acheté pour le louer paient moins d’impôts. Comme annoncé en juin par François Hollande, l’exonération de l’impôt sur les plus-values est désormais acquise au bout de vingt-deux ans et non plus trente ans. Par ailleurs, pendant un an (du 1er septembre 2013 au 31 août 2014), les vendeurs de vont bénéficier d’un abattement de 25% sur leur plus-value.

• Hausse annuelle du pass transports jeunes en Ile-de-France – Comme chaque année, le tarif de cette carte -réservée aux étudiants et scolaires de moins de 26 ans et dont bénéficient environ 800.000 jeunes franciliens- augmente. Pour cette rentrée 2013, la hausse est de 3%, votée lors conseil d’administration du Stif (autorité organisatrice des transports en Ile-de-France) en décembre dernier, en même temps que toutes les autres augmentations tarifaires qui, elles, entrent en vigueur au 1er janvier.

01-09-2013/ le Figaro.fr Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here