Aïcha Youssef, 1ère conductrice de taxi dans la péninsule arabe, vient de décéder

0
21

« Elle représente un grand symbole pour les habitants d’Aden. Elle a brisé les tabous ».Alors qu’en Arabie Saoudite les femmes continuent de lutter pour le droit de conduire, le Yémen faisait ses adieux à la première conductrice de taxi dans la péninsule arabe, décédée lundi dernier à Aden, dans le sud du pays.

Aïcha Youssef, 75 ans, a passé la majeure partie de sa vie derrière le volant de sa voiture, la dernière en date étant Opel. Célibataire, elle vivait seule dans le quartier populaire de Kraytar, à Aden, non loin de la forteresse historique de Sira.

Alitée depuis plusieurs années et souffrant de multiples escarres, elle était prise en charge par ses voisins qui se sont occupés d’elle durant les derniers jours de sa vie.

« Les habitants du quartier respectent beaucoup Aïcha. Nous lui apportions à manger tous les jours », raconte Amer Abdel Hakim, 23 ans, dans une entrevue avec l’agence turque Anatolie.

« Elle représente un grand symbole pour les habitants d’Aden, confie une amie de la défunte. Elle a brisé les tabous et sa Opel est connue dans tous les coins de la ville et les régions voisines. »

Née de parents somaliens, Aïcha Youssef s’est installée à Aden avec sa sœur après la mort de leur père, dans les années 50, alors que le Yémen était toujours sous mandat britannique. Selon le quotidien al-Hayat, Aïcha a commencé à travailler comme conductrice de taxi « très jeune » pour subvenir aux besoins de sa famille, malgré les restrictions imposées aux femmes au Yémen, l’un des pays arabes les plus pauvres. Parmi ses clients réguliers figuraient beaucoup de Britanniques qui la surnommaient la « petite Aïcha », précise l’agence Anatolie.

En 2006, l’administration routière d’Aden lui a rendu hommage en lui délivrant un certificat de « bonne conduite ». Selon Anatolie, la première conductrice de taxi au Yémen et dans la péninsule arabe n’a jamais commis d’infractions tout au long de sa carrière.

31-10-2013/OLJ.com

1 COMMENT

  1. {{Correction : J’avais omis le principal .}}

    {{” quand leurs femmes insatisfaites iront faire leurs courses dans des sex shops “}}

    {{Il faut lire :}}

    {{” quand leurs femmes insatisfaites iront faire leurs courses en Mercédès décapotable dans des Sex Shops .}}

    {{Scusi .}}

  2. {{Jean Ferrat a t il pensé aux arabes quand il chantait : ” La femme est l’avenir de l’homme ” ?}}

    {{Demain en Arabie Saoudite et dans les pays du Golfe ces pays à l’odeur de souffre ,( pardon de pétrole ) , les hommes circuleront à dos d’âne quand leurs femmes insatisfaites iront faire leurs courses dans des sex shops . C’est çà la révolution dans les pays arabes .}}

    {{J’espère qu’un jour elles “prendront ” La Mecque aux cris de ” ça ira ,ça ira ” .}}

    {{Chacun sa Bastille .}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here