Ahurissant, Merah ne serait pas un antisémite…

0
5

La famille de l’enseignant juif Jonathan Sandler, assassiné avec ses deux enfants par Mohamed Merah le 19 mars à Toulouse, a demandé au parquet de Paris d’élargir l’enquête à la circonstance aggravante d’antisémitisme, a annoncé jeudi à l’AFP un de ses avocats, Me Patrick Klugman.
Ce dernier a adressé mardi au parquet un mémoire pour lui demander de prendre un réquisitoire supplétif afin de retenir la circonstance aggravante « d’appartenance ou de non appartenance, vraie ou supposée des victimes à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée », en l’occurrence la religion juive.

A la suite des tueries de Toulouse et Montauban et de la mort du « tueur au scooter », le parquet avait ouvert le 25 mars une information judiciaire, notamment pour complicité d’assassinat, vol en réunion ou encore association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme.

« Il est extrêmement surprenant pour la famille Sandler, alors que leur fils et leurs petits-fils ont été visés en tant que juifs, d’apprendre que l’information judiciaire n’a pas été ouverte en retenant le caractère antisémite comme circonstance aggravante », a déclaré Me Klugman à l’AFP.

« Nous avons déposé un mémoire afin que le procureur prenne rapidement un réquisitoire supplétif », a-t-il ajouté.

« Ignorer le caractère antisémite de Merah et de ses possibles complices, c’est se borner à ne rien comprendre aux assassinats commis à Toulouse le 19 mars. »

« Si l’enquête ne se déroule pas sur les bons fondements, on a peu de choses d’aboutir à la manifestation de la vérité que nous souhaitons tous », a-t-il poursuivi.

Outre Jonathan Sandler, ses deux enfants Gabriel (4 ans) et Arieh (5 ans), et la petite Myriam Monsonego (7 ans) avaient été tuées par Mohamed Merah le 19 mars à l’école juive de Toulouse.

Le frère du « tueur au scooter », Abdelkader Merah, a été mis en examen et écroué, notamment pour complicité d’assassinats.

AFP / 12/04/2012

Tuerie de Toulouse Sandler Monsonego Parquet Justice Antisémitisme

Me Klugman Enquête Politique France Garde des sceaux

1 COMMENT

  1. Comme d’hab la France essaie de minimiser le nombre d’attentats antisémites reconnus : nier le problème pour éviter de prendre des mesures qui vont déplaire aux musulmans.

    Il ne faut pas avoir l’air de défendre des juifs !
    C’est un encouragement à continuer pour les terroristes.

  2. Mohamed Merdah était un antisémite notoire , de la pire espèce . Un chien à la bave , un nazi et une pourriture . Son frère , c est pareil , il doit être condamne et pour la tuerie et pour antisémitisme . Dommage que la peine de mort soit abolie . Il mérite mille fois la mort . Amen .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here