Accusé de corruption, Rifaat el-Assad porte plainte en dénonciation calomnieuse

0
12

Rifaat el-Assad, oncle du président syrien, dont le patrimoine français est l’objet d’une enquête judiciaire, a porté plainte pour “dénonciation calomnieuse” contre les ONG qui l’ont attaqué pour corruption et détournement de fonds publics, a annoncé vendredi son avocat.Le 30 septembre, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire consécutive à une plainte des ONG anti-corruption Sherpa et Transparency International France (TIF), concernant le patrimoine de Rifaat el-Assad, ex-pilier du régime tombé en disgrâce en 1984, date à laquelle il s’est installé en France.

Aux yeux de l’avocat de Rifaat el-Assad, Me Marcel Ceccaldi, cette procédure engagée par les ONG ne s’appuie sur “aucun acte, fait, pièce, indice, circonstance permettant par induction ou déduction de mettre en lumière la probabilité d’un comportement pénalement répréhensible”. Selon sa plainte, “tant en droit qu’en fait, les accusations portées” contre Rifaat el-Assad “ne reposent sur rien si ce n’est sur la calomnie”.

Le 3 octobre, le fils de Rifaat el-Assad, Siwar el-Assad, avait affirmé que le patrimoine de son père, acquis entre 1984 et 1986, l’avait été “légitimement” grâce au “soutien de ses amis”, qui “croient en son mouvement d’opposition”. “Ce n’est pas de l’argent public syrien à l’origine”, avait-il insisté.

11-10-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here