Abbas : des choix anti-écologiques pour les nappes phréatiques

1
7

Le boycott économico-politique pollue. La non-reconnaissance, par le Fatah, des besoins partagés des deux peuples, en matière d’innovation technologique, est contraire à la logique des mouvements écologistes à travers le monde. Être pro-Palestinien, selon cette doctrine compassée, c’est se déclarer ennemi d’un environnement sain.

D’après Zafrir Rinat, dans le Ha’aretz, près de 90% des eaux usées provenant des villes palestiniennes de la « Bande Occidentale» (Cisjordanie/Judée-Samarie) se déversent dans l’environnement, sans avoir été traitées, au préalable, contaminant ainsi les nappes phréatiques, sur 162 kms de rivières et cours d’eau. Cette pollution, découlant du refus de toute négociation, fait l’objet d’un rapport que prépare l’Autorité des Parcs Naturels d’Israël. Israël a tenté de faire face à ce problème, en bâtissant des sites de traitement des eaux usées, près de la « Ligne Verte », séparant Israël de la Cisjordanie et en traitant à nouveau les eaux contaminées une fois qu’elles pénètrent en Israël. Le manque de coopération palestino-israélienne a empêché de trouver des solutions à ce problème. Par exemple, l’Autorité Palestinienne refuse de coopérer, en vue de relier les villes palestiniennes du Nord de la Cisjordanie à un réseau israélien d’écoulement des eaux usées, au motif que ce réseau dessert aussi plusieurs implantations de peuplement. Elle s’est aussi opposée à la proposition d’un site de traitement qui aurait, aussi bien, desservi les villes palestiniennes que la ville israélienne d’Ariel.

haaretz.com Article original

NDLR : c’est donc bien par entêtement idéologique que les dirigeants palestiniens choisissent délibérément de faire vivre leur peuple dans des conditions d’insalubrité et de le transmettre à d’autres.

A ce jour, la pollution la plus nuisible, réalisée par le gouvernement Abbas, concerne toujours la santé mentale des enfants : comme lorsque Abu Mazen honore le terroriste Nayef Hawatmeh

Néanmoins, il reste concurrencé de près par le Ministère français de la “Culture”, et sa nauséabonde exposition du Musée du Jeu de Paume :

1 COMMENT

  1. on a qu’ a les laisser dans leur merde (c’ est le cas de le dire) et tout faire pour ne pas etre atteind par cette gabegie … ILs refusent le tout a l’ egouts par idéologie anti israélienne ou plutot judéophobie ! et dire que le monde nous pressent et influent pour faire la paix avec ces gens la !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here