942 logements à Jérusalem-Ouest, et non à l”‘Est” selon la Doxa AFP

0
8

John Kerry, le Secrétaire d’Etat américain a déclaré, mardi, lors d’un périple au Brésil : “Netanyahou a été totalement franc envers moi et le Président Abbas, au sujet de nouvelles constructions, dans des zones spécifiées comme n’affectant en aucune manière la carte des discussions de Paix”. Gilo ne fait donc pas partie du package des zones négociables. Sauf pour l’AFP.

Mais, une fois encore, cette mise au point arrive à contretemps, après que l’AFP et toutes les grandes agences de désinformation anti-israéliennes nous ont resservi la soupe à la grimace et le fameux hoax, en se permettant de situer le quartier de Gilo, israélien depuis 1949, développé à partir de 1971, à “l’Est” de Jérusalem, et non à l’Ouest, comme il est situé en réalité.

Extrait de communiqué de propagande (RTL-AFP) :

“La municipalité israélienne a approuvé la construction de 942 logements dans Jérusalem-est. Une décision contestée à la veille de la reprise des négociations avec les Palestiniens”.

Depuis plusieurs jours, un concert tournant d’ailleurs à la cacophonie résonne sur toutes les ondes de radio, les chaînes de télé, les sites web et la presse écrite : « Israël va construire 900 nouveaux logements dans la colonie de Gilo à Jérusalem-Est ».

Tout d’abord excusons les rédactions de New York, de Londres ou d’Amsterdam pour leur manque de connaissance de la géographie de Jérusalem : Gilo, quartier de quelque 32 000 habitants, se situe au sud-ouest de Jérusalem et non pas à l’est comme toutes les dépêches l’affirment. Même le Conseil Œcuménique des Églises, dont les membres ne savent manifestement pas où situer Gilo sur une carte, y est allé, depuis Genève, de sa protestation solennelle sur la seule foi de dépêches d’agences.

Doit-on aussi excuser ces mêmes rédactions pour leur courte mémoire et le changement de terminologie opéré en l’espace de quelques années ?
Au début de la seconde Intifada, dès octobre 2000, Gilo a été la cible de près d’une centaine de tirs en tout genre depuis la localité palestinienne de Beit Jalla. Les Tanzim pénétraient alors de force dans les maisons des chrétiens pour tirer sur Gilo, pour attirer la réplique israélienne et pouvoir dire que les Israéliens bombardaient les chrétiens. Une des premières victimes de ces tirs sur Gilo (seulement blessée heureusement) avait été une femme arabe. Il est vrai que récemment, la presse française, dont le vocabulaire est particulièrement indigent lorsqu’il s’agit de la réalité israélienne, a signalé le phénomène de la présence de « palestiniens » dans les « colonies » (traduction : on trouve dans des quartiers périphériques de Jérusalem des arabes de nationalité israélienne). A l’époque, la presse internationale ne parlait pas en général de colonies ou d’implantations mais bien « d’un quartier au sud de Jérusalem » (tiens, il y a 9 ans, on connaissait la géographie !). Heureusement pour nous, depuis Internet, les archives sont plus facilement accessibles et on peut constater cette évolution sémantique…

Située sur la plus haute colline de Jérusalem, à 850 m d’altitude, au-delà de la ligne verte, Gilo a été fondé en 1971. Lors de sa construction, aucune instance internationale ne protesta tant il était évident que ce quartier n’était pas construit au cœur d’une population palestinienne et qu’il n’était pas situé à Jérusalem-est. Gilo, contrairement à des implantations comme Maalé Adoumim, Pisgat Zéev ou Har Homa, ne fit presque jamais l’objet de controverses.

Aujourd’hui, les Palestiniens considèrent que ce quartier serait construit sur une terre volée appartenant à la ville de Beit Jalla près de Bethléem. En réalité, cette terre n’a jamais appartenu à des propriétaires arabes, et personne ne serait en mesure présenter un quelconque titre de propriété.

La classe politique israélienne dans son ensemble est unie pour déclarer haut et fort que Gilo ne peut être considéré comme une implantation. Le président de l’Etat, Shimon Pérès, est lui aussi monté au créneau pour répondre à la Maison Blanche qui s’indigne d’une telle décision d’Israël : « Le quartier de Gilo est une partie indivisible d’Israël », a déclaré le chef de l’État. Pour Israël, il n’est pas question de céder. Si Gilo est une implantation, d’autres quartiers de Jérusalem-ouest seront dans le collimateur des revendicateurs en tout genre.

Enfin, précisons que ce n’est pas le gouvernement d’Israël ni encore moins le Premier ministre Binyamin Netanyahu qui ont pris la décision de construire de nouveaux logements à Gilo mais la commission de planification de la ville de Jérusalem. Et pour être encore plus précis, ladite commission a seulement donné son feu vert à l’étude d’un tel projet et de nombreuses démarches restent encore à effectuer avant que les pelleteuses commencent à creuser dans le sol. Facile de mettre le feu aux poudres. Mission presque impossible que celle d’éteindre un incendie virtuel !

Par Jean-Marie Allafort pour Echo Israel, 2009

Construction de nouveaux logements à Gilo, à Jérusalem-est, où la municipalité vient de donner son feu vert à la construction de 942 logements.

Crédit : MENAHEM KAHANA / AFP

“…. A la veille de la reprise des négociations avec les Palestiniens, Israël continue sa politique d’——-implantation dans sa propre capitale. La municipalité israélienne de Jérusalem a approuvé la construction de 942 nouveaux logements dans le secteur “oriental” pour méridonial”>Article original de Jérusalem, “occupé et annexé” -pour : réunifié.

“La municipalité a approuvé un plan de construction de 942 logements à Gilo” un quartier de “colonisation”, a affirmé le conseiller Yossef Pepe Alalu. Cette décision survient après l’annonce dimanche 11 août de la construction de 1.187 logements en Cisjordanie et à Jérusalem-est par le gouvernement.

“C’est une décision terrible qui relève de la provocation envers les Palestiniens, les Américains et le monde entier qui s’opposent tous à la poursuite de la colonisation”, a dénoncé Yossef Pepe Alalu, conseiller de l’opposition de gauche.

“Une décision qui pourrait “saboter” les négociations de paix” C’est exactement l’inverse de ce qu’a réellement déclaré John Kerry”>Article original

Selon un responsable de la “Paix maintenant”, une ONG opposée au développement d’Israël, la décision de la municipalité comprend également la possibilité de construire 300 autres logements dans une phase ultérieure.

“Le gouvernement fait tout pour saboter les négociations avant même qu’elles débutent”, a déploré Lior Amihai, le responsable de la “Paix Maintenant”.

Puis, notant à peine la contradiction : “>Article original Gilo, situé dans la partie sud de Jérusalem, jouxte la localité palestinienne de Beit Jalah en Cisjordanie. Plus de 200.000 Israéliens vivent dans des quartiers de Jérusalem-est, annexée par Israël. Les négociations israélo-palestiniennes doivent reprendre mercredi 14 août à Jérusalem, après la libération dans la nuit de mardi 13 à mercredi 14 d’un premier contingent de 26 prisonniers palestiniens.

Une colonisation “illégitime” pour les États-Unis

L’annonce de nouvelles constructions dans les colonies juives avaient été condamnée dimanche 11 août par les Palestiniens et jugée peu opportune par la communauté internationale.

Le secrétaire d’État américain John Kerry avait appelé lundi soir les Palestiniens à “ne pas réagir négativement” et insisté sur l’importance de “retourner vite à la table” des négociations.

Nouveau morceau de propagande, détournant les propos d’un chef de la diplomatie américaine : “John Kerry a rappelé que les États-Unis “considèrent comme illégitimes toutes les implantations” israéliennes en territoire palestinien. Il a également indiqué qu’il s’était entretenu lundi 12 août avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour lui réitérer cette position “de façon très claire”.

Or, voilà ce qu’a it John Kerry : U.S. Secretary of State John Kerry said Monday that he didn’t think the recent flap over Israeli settlement announcements will derail Mideast peace talks, which are scheduled to resume this week. According to Kerry, the Israeli move was expected“.

Il a dit qu’il ne pense pas que la récente agitation concernant les annonces de construction israélienne fera dérailler les pourparlers de paix, prévus pour repartir cette semaine. Selon Kerry, on s’attendait à cette démarche israélienne.

Selon les médias israéliens, l’annonce de constructions dans les colonies juives à Cisjordanie et à Jérusalem-est a été décidée pour calmer l’aile dure de la coalition dirigée par Benjamin Netanyahu, hostile à la libération de détenus palestiniens”. -Fin de ce morceau de désinformation-

rtl.fr Article original

1 COMMENT

  1. {{Construisons , construisons , construisons .

    {{Logeons des millions de Juifs . Qu’ils s’occupent tous de leurs fesses , nous sommes chez Nous .}}
    }}

    {{Et puis …………}}

    {{Quand le bâtiment va , tout va}} .

  2. Il est vrai que Gilo n,avait jamais fait partie de Jerusalem et etait considere comme colonie sauvage par….. La France, Belgique, Espagne ….et bien d,autres….J,ai habite gilo depuis le debut jamais je ne pouvais louer ma villa au Consulat General de Jerusalem …les employes ne pouvaient louer dans les colonies…….Gilo n,etait partie integrande de jerusalem elle avait ete batie sur un Nomansland d,ou les canons Jordaniens tiraient sur la ville de jerusalem ,j,ai quitte Gilo en 2001 car j,en avais marre des tirs du fatah depuis Beit jala .Betlehem comptait 80% de Chretiens a ce jour avec beaucoups de peine peut etre 20 %………..beit hanina plus aucuns !
    N,oublions pas que la Belgique a mise une amende de 10.000 euros a Israel car ils ne veulent jouer un yom Kipour je l,avais deja ecrit depuis bien longtemps la belgique est revenue aux portes de 1940 a petits pas mais certains il est temps de remettre son etoile JAUNE apres l,etiquetage des produits venants de Gilo…..!

  3. {{Il y avait aussi 2 Berlin .

    Quant à Jérusalem , il n’y a ni Ouest ni Est . Elle est Juive et indivisible .
    On ne va pas à chaque fois nous prendre la tête avec çà .}}

  4. Merci d’avoir expliquer en détail et avec justice la réalité , j’aime Israel et je suis honnête de vous dire
    que j’ignorais le secteur de GILO…. bref les médias français et autres qui mente a la population m’écoeure
    car ils ne sont pas intègre + ne font que propager la désinformation , la haine et la violence ne sera que
    la conséquence de leurs actes

  5. Bonjour vous avez raison de signaler ce genre de propagande.
    Si vous voulez être efficace il faut que vous leur repondiez sur twitter et sur facebook… Cela les gene enormement car tout le monde voit leurs erreurs… C’est tres important de le faire, tsahal s’y est mis d’ailleurs récemment

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here