84 Jihadistes du fourbe Erdogan liquidés au Kurdistan syrien

0
14

PLUS DE 20 CORPS JIHADISTES ENTRE LES MAINS DES KURDES, Des saisies d’armes importantes (chars, fusils d’assauts, lance-roquettes)

Selon un communiqué des Unités de défense du peuple (YPG), armée kurde constituée de femmes et d’hommes, au moins 84 membres de ces groupes armés ont été tués, dont les corps de 20 d’entre eux sont déjà entre les mains des combattants kurdes. 35 autres corps sans vie des jihadistes sont sur place, a affirmé l’YPG. Parmi eux figure, notamment, un chef d’Al-Nosra, un Egyptien qui n’a pas été identifié.Les Kurdes infligent une lourde défaite aux jihadistes

Les groupes affiliés à Al-Qaïda et leurs alliés dans « l’opposition » ont subi de lourdes pertes face aux combattants kurdes, dans la région de Guirké Lêgué (al-Ma’abada), au Kurdistan syrien. Au moins 84 membres d’Al-Qaïda ont été tués et des armes lourdes ont été saisies, tandis que 75 membres de l’armée syrienne libre (ASL) se sont réfugiés chez les combattants kurdes à Afrin.

Les combats ont éclaté le 15 octobre, premier jour de la fête de l’Aïd el-Kébir, quand l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) et le Front Al-Nosra, deux groupes jihadistes affiliés à Al-Qaïda, ainsi que les brigades de l’Ansar al-Khilafa, ont attaqué les villages de Tall Alo et Tall Alo-Khamir et un barrage, dans la zone de Chil Agha.

PLUS DE 20 CORPS JIHADISTES ENTRE LES MAINS DES KURDES

Selon un communiqué des Unités de défense du peuple (YPG), armée kurde constituée de femmes et d’hommes, au moins 84 membres de ces groupes armés ont été tués dont les corps de 20 d’entre eux sont déjà entre les mains des combattants kurdes. 35 autres corps sans vie des jihadistes sont sur place, a affirmé l’YPG. Parmi eux figurent notamment un chef d’Al-Nosra, un Egyptien qui n’a pas été identifié voir collusion des réseaux d’al Nusra, via l’entremise des Frères Musulmans égyptiens, au Sinaï et en Syrie”>Article original.

15 combattants kurdes ont perdu la vie dans ces combats, ajoute l’YPG qui affirme en outre avoir saisi un char, 48 kalachnikovs, 8 BKC, 2 RPG et de nombreuses autres armes et munitions. Les jihadistes ont été chassés du village de Tall Alo, a-t-on appris de sources proches de l’YPG.

75 COMBATTANTS DE L’ASL REFUGIES CHEZ LES KURDES

Par ailleurs, un groupe de l’ASL, composé de 75 combattants, s’est réfugié chez les Kurdes dans la région d’Afrin, après avoir été attaqué par l’EIIL, selon le communiqué de l’YPG.

Les « jihadistes » étrangers entrent par la Turquie, d’où ils introduisaient aussi des armes et recevaient des soins médicaux. De nombreux témoignages et preuves ont été publiés par les medias kurdes et turcs sur ce soutien visible depuis la frontière avec la Syrie.

Les jihadistes opèrent notamment dans les villes frontalières avec la Turquie comme Tall Abyad, dans la région de Raqa et Atma, dans la région d’Idlib, mais ils sont également soutenus militairement depuis le village de Tall Halaf, près de la ville de Serêkaniyê. Aucune mesure n’a été prise jusqu’ici par la Turquie.

Le soutien de la Turquie aux groupes armés qui commettent des crimes contre l’humanité a été confirmé dans le nouveau rapport de l’ONG de défense des droits de l’homme Human Rights Watch, publié le 11 octobre. « Le Conseil de sécurité de l’ONU et les alliés de la Turquie devraient appeler tout particulièrement celle-ci à faire davantage pour vérifier qu’aucune arme ne transite par la Turquie pour être livrée à des groupes qui commettent des abus », a souligné Human Rights Watch.

Malgré ce soutien massif, les jihadistes ont subi de lourdes défaites successives depuis qu’ils ont été chassés de la ville de Serêkaniyê (Rass al-Ain), le 16 juillet. Selon l’YPG, plus d’un millier de jihadistes et membres des brigades qui soutiennent al-Qaida ont été tués depuis mi-aout, dont parmi eux le commandant général de l’EIIL, Omar Shishani, et son émir Abdulkarim al-Imarati, tués dans les affrontements qui ont eu lieu dans la dernière semaine de Septembre entre la ville kurde de Jindires et Atma, ville syrienne dans la région d’Idlib sur la frontière avec la Turquie.

2013-10-16 16:05:36 Yazdir

– actukurde.fr Article original

1 COMMENT

  1. Il faut esperer que notre cher ministre Fabius est informé du double jeu trurc. Il aura le temps ainsi de se désinfecter avant de reprendre son baise babouche auprès des turcs

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here