3.000 fans pour la 1ère en Israël de « La Vérité si je mens 3 »

0
9

Près de 3.000 Franco-Israéliens ont réservé un accueil triomphal à l’équipe du film « La Vérité si je mens 3 » mardi soir à Tel Aviv, lors de l’avant-première du film en Israël, dernier épisode de la célèbre saga racontant les aventures d’une bande de « feujs » du Sentier.C’est le comédien Vincent Elbaz (« Dov » dans la trilogie) qui a déclenché le
plus d’applaudissements avant la projection dans le plus grand stade de basket
de Tel Aviv, exhortant la foule à reprendre en coeur la réplique culte des
films de la série, « Yalla » (On y va ! en arabe).

Le chanteur Danny Brillant, juif tunisien qui joue son propre rôle dans le
film, et les actrices Aure Atika et Amira Casar ont assisté à cette
avant-première, dans le cadre d’un gala dans l’esprit de la série organisé par
le producteur franco-israélien David Stern.

Le réalisateur Thomas Gilou, le producteur Manuel Munz et les scénaristes
Gérard Bitton et Michel Munz s’étaient aussi déplacés.

« L’équipe du film a déjà participé à 200 avant-premières mais ce soir,
c’est la cerise sur le gâteau », a déclaré à l’AFP Vincent Elbaz.

« J’ai envie que les Israéliens aiment ce film et ses personnages », a ajouté
l’acteur.

« Le film parle des gens bruyants que vous voyez tous les étés sur
les plages (d’Israël) et que vous détestez d’habitude », a-t-il ironisé à
l’adresse du public.

« Présenter ce film à Tel Aviv, c’est un événement particulier car c’est le
montrer à un public concerné », s’est réjoui de son côté Thomas Gilou qui a
confirmé qu’il ne tournerait pas de suite à la trilogie.

Le film –qui a fait 4 millions d’entrées en France depuis sa sortie le 1er
février, selon le réalisateur– sera sur les écrans israéliens dans les
prochaines semaines.

TEL AVIV, 14 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here