13 suspects de corruption aux Industries Aérospatiales d’Israël©

1
11
13 arrestations pour corruption aux Industries aérospatiales d’Israël (IAI)
Les centres d’investigation se concentrent sur des entreprises ayant offert des pots-de-vin et dessous-de-table à des responsables des Industries Aérospatiales d’Israël en échange de contrats juteux ; parmi les suspects, on trouve des membres du Bureau exécutif, des managers et directeurs, un ancien officier de Tsahal et un directeur de banque. 

Les IAI sont l’un des principaux fournisseurs d’armement pour Tsahal, et emploient environ 20.000 salariés. Elles ont vendu pour près de 5 milliards de $ d’armes par an. Elles apportent à Tsahal des satellites, des drones, des batteries de missiles, des systèmes de radar,des bateaux lance-missiles et des systèmes de prtection pour les tanks etles navires, ainsi que des hélicoptères et d’autres avions… Autant dire qu’un grand ménage s’impose pour s’assurer de leur fiabilité. 

La police a appréhendé 13 suspects dans le cadre d’une enquête pour corruption aux Industries Aérospatiales d’Israël (IAI) et dans des entreprises lui fournissant des biens et des services. Tout au long de l’enquête, qui se poursuit depuis plusieurs mois, plusieurs responsables majeurs de la compagnie ont été arrêtés en plus d’un ancien officier supérieur de Tsahal auquel la police fait référence ne tant que « personnage très réputé de l’appareil de Sécurité« .

Israel Aerospace Industries (Photo: IAI) (Photo: IAI)

Les Industries Aérospatiales d’Israël  (Photo: IAI)

Parmi ceux qui ont été arrêtés, on trouve aussi des membres de premeir plan du Bureau et un directeur de banque.

L’enquête pour corruption s’est focalisée sur des fournisseurs offrant des pots-de-vin et dessous-de-table à des responsables de l’entreprise dans le but de remporter différents appels d’offre.

« Il s’agit d’une investigation complexe et prolongée, qui implique un grand nombre d’acteurs suspects d’une grande diversité de crimes et délits, dont la corruption, la fraude aggravée, le blanchiment d’argent, le vol commis par fonctionnaire de l’Etat et abus de confiance », a déclaré la police dans un communiqué.

La Police a aussi ajouté que l’enquête sous couverture a mis à jour « une conduite criminelle systématique et un soupçon que la profondeur de la corruption est apparemment devenue la norme au sein de l’IAI.

« Ce dossier comprend l’implication d’une grande quantité de personnes diverses,dont des membres du Bureau directeur, des membres exécutifs, des directeurs, des juniors de l’équipe ; tous ces individus tenaient des rôles « d’huissiers » et « gardiens des portes » (personnes-ressources) au sein de l’IAI, en plus des fournisseurs de services et de consultants de l’entreprise ».

L’enquête en infiltration a été menée par l’Unité Lahav 433 de la Police israélienne et le Directeur de la Sécurité de l’Appareil de la Défense (« Malmab »). Cela implique également des enquêteurs du Service des Impôts Israéliens et du Procureur de l’Etat.

Dans le cadre de l’enquête, la Police a exécuté des mandats de recherche aux domiciles et dans les bureaux des suspects.

(Traduit et publié par Fred Goldberg)

Eli Senyor|Publié le :  15.03.17 , 09:07

ynetnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here